samedi 30 novembre 2013

Compréhension de lecture... idée empruntée!

Bonjour,

Je surfais sur le web lorsque je suis tombée sur ce site: http://stephanecote.org/2013/03/15/a-vos-canons-questions/ et sur cet article en particulier.

(Le site vaut le détour) mais je vais vous parler plus précisément de l'activité de bataille navale de lecture.

Nous avions donné un texte à lire en devoir cette semaine mais sans question. Je prévoyais donc secrètement de jouer à la bataille navale ce matin.

Ce fut un succès grandiose. J'ai déjà hâte de recommencer!

L'article explique bien comment tout se déroule. Voici comment j'ai joué:

- J'ai expliqué le jeu aux élèves: le but est de poser des questions aux autres équipes et de couler les bateaux. Déjà là, mes 16 garçons étaient engagés dans la tâche.

- Ils se sont regroupés en 5 îlots de 5 élèves. Je leur ai donné environ 20 minutes pour inventer des questions (et trouver les réponses) par rapport au texte. Nous avons discuté un peu des sortes de questions qu'on peut poser. Ils se sont creusés la tête car ils voulaient des questions difficiles. Ils ont vraiment chercher à couvrir l'histoire au complet sans même que je leur demande.

- J'ai utilisé mon TBI pour faire les 5 bateaux et leurs 5 matelots.

- Ensuite, j'ai donné une limite de temps de jeu soit 30 minutes. Étant donné que c'était la première fois que je jouais, je ne savais pas trop à quoi m'attendre.

- Le déroulement est simple. Un représentant d'une équipe pose une question à un matelot d'une autre équipe. Si la réponse est bonne, c'est l'équipe qui a répondu qui peut poser une question. Si la réponse est mauvaise, le matelot est coulé. Pour couler un bateau, tous les matelots doivent être coulés.

- Pour répondre, les élèves avaient droit à 30 secondes de cocus et au texte. Je n'ai jamais vu des enfants chercher dans un texte de cette façon!

- En tant que juge suprême, je me garde le droit de trancher si une question ou une réponse n'est pas claire.

- Les matelots coulés pouvaient continuer à participer au cocus mais ne pouvaient plus poser ou répondre à des questions.

Finalement, après coup, j'ai fait un retour avec mes élèves. Ils ont vraiment aimé. C'est certain que je renouvellerai l'expérience, pas trop souvent pour ne pas que ça devienne ennuyant.

Le texte n'était pas trop difficile alors les questions n'étaient pas trop dures non plus. Sur 25 élèves, seulement 3 matelots ont été coulés. Les réponses étaient directement dans le texte. Je sais que la prochaine fois, les élèves prendront une attention particulière aux questions.

Sans même «enseigner», les élèves ont fait de la compréhension de texte et beaucoup plus activement que de simplement répondre à des questions sur papier. Et ils ont adoré.

À quand la prochaine fois Mme Karine m'ont demandé les élèves. Bientôt les chéris, bientôt!

11 commentaires:

  1. Bonjour Karine! Moi aussi j'avais envie d'essayer ça avec mes 20 gars! Tu as pris quel texte ?

    RépondreSupprimer
  2. Nous utilisons Tic Tac Textes comme matériel. Les élèves ont lu le texte: La petite fille aux allumettes.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas trouvé l'explication sur le site de Stéphane Côté???

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    Je suis enseignante en France, j'admire votre travail et votre blog.
    Que veut dire l'expression "participer au cocus" ou "30 secondes de cocus" ?
    Merci d'avance pour votre réponse.
    Très belle journée

    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un cocus est une temps où les coéquipiers se réunissent et discutent de la réponse par exemple. Merci pour le message! Bonne journée!

      Supprimer
    2. En effet, le terme cocus (prononcé cocusse) peut porter à confusion avec le mot cocu au pluriel.... Ce n'est définitivement pas la même chose...

      Supprimer


  5. Bonjour,
    merci pour votre excellent travail je suis une enseignante de 5-6. j'aimerais savoir comment tu procédes pour faire les bateaux sur le TBI.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai fait l'activité avec mes élèves de 6e année et je suis heureuse de l'avoir fait. Une belle réussite, merci pour l'idée!!!

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Wow! J'adore cette idée! Merci de nous la partager! J'enseigne dans une classe de trois niveaux! Pas toujours évident «d'enseigner» la compréhension de texte!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, je souhaite faire cette activité avec mes élèves cette semaine et j'aimerais savoir comment tu as procédé pour les bateaux sur le TNI. Merci du partage! :)

    RépondreSupprimer